Formation continue, accompagnement professionnel

Tout un dispositif d'accompagnement à l'accompagnement des élèves à profil atypiques

Formation continue sur la précocité intellectuelle

L’accueil de l’enfant précoce dans sa classe, dans son école

 

 

Professionnels concernés :

 

Cette formation s’adresse à un public désigné  et concerne :

-          les enseignants ayant en charge dans leur classe un élève à haut potentiel, diagnostiqué avec prescription d’aménagements scolaires.

-          et du psychologue scolaire rattaché à l’école d’accueil de l’élève.

-          Les équipes  enseignantes volontaires ayant un projet spécifique d’accueil des EIP dans leur structure (élémentaire, collège, lycée).

 

Choix du dispositif : DAP-H : Dispositif d’Accompagnement Professionnel –Hybride

 

Dispositif d’Accompagnement Professionnel ciblé sur une problématique donnée (l’accueil optimisé de l’enfant à haut potentiel).  Ce DAP doit pouvoir se dérouler sur une période scolaire avec des temps de rencontres bi-trimestriel. Le choix d’une formule hybride composée de différents temps de travail :

 

-          Temps d’Analyse des pratiques en groupe de travail : Les ateliers de paroles et d’analyse des pratiques.

-          Temps de pratique de sa classe et de recueil de données empiriques.

-          Temps de réflexion, d’analyse personnelle, d’écriture pédagogique.

-          Temps personnel d’information ciblée: E.Learning : Visionnage de capsules-vidéo, de situations de classe filmée (Néopass) lecture de textes choisis (via des  sites de diffusion d’informations d’ordre éducatives, scolaires ( Viaéduc, Eduscol, Potentialdys)

-          Temps d’échanges hors ateliers de paroles ( Emails).

 

 Ces différents temps se répartiront  sur trois lieux : La classe, le domicile de l’enseignant, le site de formation.

 

Ethique du dispositif :

 

Mon cadre épistémologique s’associe à

- une posture de clinique d’accompagnement,

- une éthique de la parole,

- la construction d’une pensée dans l’action,

- une co-construction progressive des savoirs et savoir-faire.

 

Les Ateliers de paroles permettent d’aller chercher le vivant des situations professionnelles avec ceux qui l’ont vécu, de les exprimer et de les partager. A chaque séance collective sur le lieu de formation une des situations didactiques et relationnelles (enseignant/EIP) préalablement résumée sera présentée. Le vécu professionnel pourra être déroulé dans l’espace d’un groupe à l’écoute bienveillante[1] soumis à une déontologie, c’est-à-dire une narration accueillie par les participants qui auront à la reprendre pour penser à partir d’elle. Ce travail en groupe engage chacun à être soutien de celle ou celui qui s’expose à révéler un fragment de sa pratique professionnelle.

Ces temps de communication feront l’objet de la mise en œuvre d’un dispositif d’analyse de pratique (cadre théorico-pratique explicité ci-joint) afin que tous les participants puissent comprendre et apprendre des situations singulières dans lesquelles ils ont été, sont actuellement ou pourraient être engagés.

 

Cadre théorique et pratique :

 

1/Le E-Learning :

Les apports théoriques et l’ouverture informative à des données empiriques se feront sous la forme de références proposées en temps réel, en adaptation aux situations de classe traitées.

 

Les enseignants seront invités à consulter le site « POTENTIALdys » créé comme une plate-forme pédagogique, un lieu de partage des connaissances.

 

Les références pourront être :

 

-          des textes théoriques, descriptifs

-          des documents officiels : BO, plaquettes

-          des contacts (associations, écoles…)

-          des capsules vidéo de formation (conférences  ted, dev’pro…)

-          des liens internet.

-          des références bibliographiques, sitographiques, filmographiques

-          des fiches pédagogiques

-          des présentations d’astuces didactiques

-          des compte-rendus d’équipe éducative

-          des exemples concrets d’outils (PPRE, PAI… projets d’école…)

-          des productions d’élèves

-          des écrits de famille (courrier…)

-          des modèles d’évaluation spécifiques

 

Les enseignants seront soit :

 

-          conviés à étudier un domaine pour préparer la prochaine rencontre.

-          dirigés vers des supports d’approfondissement d’un secteur précédemment abordé en séance d’analyse de pratiques.

-          Orientés vers des champs élargis d’un point soulevé en séance collective.

-          conseillés d’alimenter leur réflexion par le visionnage ou la lecture de documents en rapport avec des incompréhensions ou résistances personnelles. Cela dans un but d’articulation théorico-pratique structurante sur le plan professionnel.

 

Un outil infomatique d’échange internes aux formés pourra être co-construit pendant le temps de la formation sous forme de « blog». Ce blog, produit représentatif d’une session de travail, proposera également un espace privé et protégé qui sera le pot commun des expériences partagées par le groupe en formation. Chacun pourra y placer ses notes, son matériel pédagogique, ses apports personnels…

 

Secondairement, le site deviendra dépositaire de certaines données choisies communément. Il sera alors l’espace d’échange de contenus divers créés dans la co-construction du travail groupal des enseignants engagés dans ce programme de formation pour les prochains collègues inscrits dans cette même formation. En résumé, les récipiendaires seront aussi des donateurs pour le groupe lui-même sous la forme d’une contribution individuelle puis pour le corps enseignant avec participation groupale à l’alimentation du site.

 

2/ L’analyse de pratique :

 

En analyse de pratique, il est toujours question de situations :

- où les acteurs sont professionnellement et personnellement impliqués

- où se mêlent psychique, relationnel et didactique

- où s’élabore, avec les interlocuteurs en présence, une compréhension de ce qui se passe, une co-construction d’un sens qui provoque du changement

- où s’instaure une articulation théorie-pratique particulière, un lien entre connaissance et action ;

- de narration subjective qui aspire à l’objectivation de la communication.

-de récit empirique qui s’attache au factuel mais qui ne peut mettre en marge le rapport aux émotions.

 

Le concept de travailler ensemble  sur des études de situations concrètes, invite à puiser dans les ressources réflexives de chacun et développer la capacité de jeu avec la nouveauté, l’originalité, la complexité et l’imprévisibilité des élèves HP.

 

Il ne s’agira ni de démonstration de compétences, ni d’exposés plaintifs d’incapacités mais de partage de savoirs,  savoir-faire et de non-savoirs et non–savoir-faire dans un contexte d’écoute bienveillante et d’accompagnement formatif.

 

Les connaissances expérientielles partagées contribueront à rendre plus opérationnel les enseignants impliqué dans des situations complexes et souvent difficiles à comprendre seuls sur le terrain. A développer de nouvelles pratiques.

 

Les situations complexes, voire problématiques remettent en question savoir et expérience et contraignent à se repositionner comme professionnel mais aussi comme personne.

 

Tout dispositif d’analyse des pratiques vise à ce que chacun pense en lien avec le savoir enrichi du partage avec autrui.

 

Mon déplacement sur l’établissement d’accueil des EIP est incontournable pour permettre une saisie environnementale des conditions de scolarisation. La topographie de la classe, l’agencement de l’école, la disposition du mobilier, le matériel… Ces données concrètes de l’espace social et d’apprentissage sont indispensables et pourront si besoin faire l’objet de modifications ergonomiques des condition d’accueil (si le bénéfice s’étend à l’ensemble des élèves non spécifiquement les Hauts-Potentiels).

 

 

 

FORMATION CONTINUE : Modules de formation hybrides et interchangeables

 

Formation continue sur la précocité intellectuelle

L’accueil de l’enfant précoce dans sa classe, dans son école

 

Chaque capsule vidéo est d’une durée de 15 minutes et cerne un domaine très spécifique. Les présentations seront polymorphes (interview, exposé, témoignage, démonstration…) et donc variées dans leur contenu comme dans leur configuration. Les intervenants filmés sont à la fois des professionnels de la santé, des parents, des enfants, des formateurs, des enseignants, des chercheurs…

L’accès aux modules et à leur contenu doit être simple, rapide, précis, attractif et informatif.

 

A/ Les modules d’information :

A.1 Information : Etat des lieux administratif : Qu’en est-il des préconisations après le BO de 2007.

 

A.2 Information : Présentation des dispositifs et d'aménagements sur des structures scolaires

 

A.3 Information : La préparation et la tenue des équipes éducatives.

 

A.4 Information : Les documents de liaison et d’appui : PPRE, PAP, PAI, PPEIP, PPS…

B/Les modules de présentation de techniques:

B.1 Identifier/Comprendre : Le regard porté sur la différence pour une représentation plus juste et fidèle des particularités de fonctionnement.

 

B.2 Le repérage clinique des particularismes du haut potentiel (grille indiciaire d’observation qualitative)

 

B.3 L’observation de classe et de récréation : Observables indispensables avant une rencontre enseignant/parents (en rendez-vous, en réunion)

Intervenant(s):

 

B.4 L’évaluation psychométrique : Présentation des outils de dépistage WWPSI/ WISC4 /WAISS et des critères d’interprétations cliniques et chiffrés.

 

B.5 L’évaluation psychométrique : Comprendre un profil, lire des chiffres, des QD… repères simples et synthétique pour enseignants

 

B.6 Les outils d’évaluation pédagogique individualisés :

 

B.7 L’entretien d’explicitation avec l’EIP et son difficile accès procédural :

 

 

C/Les modules de formation pédagogique  en Analyse de pratique :

 

C.1 Analyse de pratique : Etude de cas : problématique de type comportemental (respect des règles, excès participatif, agitation)

Intervenants : Les enseignants en charge d’un élève HP et MP Bidal, psychologue

 

C.2 Analyse de pratique : Etude de cas : problématique de type inhibition (opposition, refus)

Intervenants : Les enseignants en charge d’un élève HP et MP Bidal, psychologue

 

C.3 Analyse de pratique : Etude de cas : problématique de type phobique

Intervenants : Les enseignants en charge d’un élève HP et MP Bidal, psychologue

 

C.4 Analyse de pratique : Etude de cas : problématique de type dysgraphique

Intervenants : Les enseignants en charge d’un élève HP et MP Bidal, psychologue

 

C.5 Analyse de pratique : Etude de cas : problématique de type social

Intervenants : Les enseignants en charge d’un élève HP et MP Bidal, psychologue

 

Etudes de dispositifs :

 

C.6 Etude de dispositifs : Exemples d’aménagements de classe

 

C.7 Etude de dispositifs : Exemples d’aménagement de cycle : L’école des Bourseaux.

Intervenant(s) :Sandrine Bicchierray, enseignante IMF.

 

C.8 Etude de dispositifs : Exemples de partenariats périscolaires : CHAM de l’école du Chemin Dupuis, classes nautiques, orchestre… au collège…

 

 

C.9 Etude de dispositifs : Avantages et inconvénients des accélérations de cursus.

 

C.10 Etude de dispositifs : Spécificité des contenus et supports de travail : Les évaluations, les devoirs

 

C.11 Etude de dispositifs : Le temps partiel, les aménagements extérieurs, les exemptions de disciplines.

 

C.12 Etude de dispositifs : Présentation de pratiques spécifiques en école spécialisée

 

 

D/ Les modules d’approfondissement clinique :

 

D.1 Les fonctions conatives :

L’EIP dans son rapport aux savoirs : Le désir de connaître, de savoir plus que d’apprendre

 

D.2 Les fonctions conatives :

L’EIP peut-il passer de la lassante facilité au goût de l’effort ?

Oui…si les apprentissages sont indexés à un contexte de découverte ludique.

 

D.3 Les fonctions cognitives :

Abord neuro scientifique des processus cognitifs spécifiques (arborescence, fulgurance, plasticité, tachypsychie …)

 

D.4 Les fonctions cognitives :

Les modalités d’apprentissage spécifiques : projet du collège

 

D.5 Les fonctions cognitives :

Une pédagogie originale et spécifique. Une Pédagogie de l’après Freinet, Oury…

 

D.6 Les fonctions affectives :

La gestion émotionnelle, l’empathie : Compréhension des postures

 

D.7 Les fonctions affectives : L’EIP et les autres (1)

Les rapports sociaux entre pairs : Les règles de vie et la justice scolaire : Quelques pistes  en Education civique

 

D.8 Les fonctions affectives : L’EIP et les autres (2)

Les rapports sociaux avec les adultes : Pertinence et impertinence : Quelques clefs pour une relation enseignant/élève apaisée

Les comportements déviants, l’isolement, le harcèlement, la victimisation

L’hypersensibilité et ses corrélats intra et  interpersonnels : Etat des lieux

De l’empathie à altruisme : Vers la solidarité et la classe coopérative

 

 

E/Les difficultés fonctionnelles associées :

 

E.1 Le Trouble du regard: Conséquences du trouble orthoptique sur le lire/écrire, sur la posture d’élève

 

E.2 L’EIP et l’acte d’écrire  (1): La dyslexie visuelle et les troubles de type dyslexique

 

E.3 L’EIP et l’acte d’écrire  (2): Dysgraphie, rééducation de l’écriture, aménagements,

 

 

E.3 Dyspraxie et trouble organisationnel : Une méthodologie intuitive et empirique

 

E.4 Dyspraxie et maladresse motrice : Discordance psychosomatique

 

E.5 Les troubles attentionnels associés à la douance. Différenciation nosographique TDA(H) /EIP et similitudes de profils.

 

F. Etiquettes cliniques :

 

F.1 Une pédagogie adaptée (1) : Exemple d’aménagements pédagogiques en classe ordinaire élémentaire : Cas de Julien en CM2 Ecole du Terroir

 

F.2 Une pédagogie adaptée (1) : Exemple d’aménagements pédagogiques en classe ordinaire élémentaire cycle 3: Cas de Julien en CM2 et Noah en CE2

 

F.3 Une pédagogie adaptée : Exemple d’aménagements pédagogiques en classe ordinaire secondaire : Le cas de Lisa, 6ième collège la Taillette à Menucourt

 

F.4 Illustration d’un aménagement didactique au collège : Une élève romancière et l’étayage de son professeur de français.

 

F.5 Les EIP et les conséquences scolaires observables : Les familles à l’épreuve de la scolarité de leur enfant : Intervention de parents narrateurs

 

F.6 Les EIP et les conséquences scolaires observables : Les familles à l’épreuve de la scolarité de leur enfant : Intervention de parents narrateurs

 

 

F.7. L’EIP au domicile : La fatigue, les angoisses, le casse-tête des devoirs…

 

F.8. Regard d’adulte EIP sur son parcours scolaire

 

 

[1] Chaque intervenant est soumis à un cadre déontologique préétabli, rigoureux et non négociable

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now